CEM II/B-LL 32.5 R JURA ECO

Le ciment pour une construction durable


JURA ECO est le ciment de notre temps. Grâce à sa faible teneur en clinker, il présente un bilan CO2 très favorable. Il est composé à 100 % de matières premières locales; les transports de matériaux sont donc réduits. Et sa production est assurée par l'utilisation de combustibles alternatifs. Les ingénieurs, architectes, planificateurs et maîtres d'oeuvre disposent ainsi d'un produit de base pour une construction durable.
JAM_Web_Eco_Icons_einzeln_FR_01

Le clinker est le principal constituant du ciment. C’est lui qui confère au béton toute sa solidité. Il résulte de la cuisson à 1450°C du calcaire et de l’argile dans un four rotatif, un
processus qui rejette du CO2 dans l’environnement. JURA ECO a besoin de nettement moins de clinker: les rejets de CO2 dans l’atmosphère sont donc moins importants.

JAM_Web_Eco_Icons_einzeln_FR_02

Le ciment JURA ECO se compose de clinker de ciment Portland, de calcaire et de gypse. Tous ces composants proviennent de Suisse, ce qui garantit qu’ils sont extraits dans le plus strict respect de normes environnementales et énergétiques sévères. JURA ECO est un ciment fabriqué sans matières premières importées, ce qui évite de longs trajets pour les transporter, avec pour incidence positive un meilleur bilan CO2 du produit. Avec une part élevée de livraisons effectuées par voie ferroviaire, le ciment JURA ECO parvient à destination de manière rapide et respectueuse de l’environnement.

JAM_Web_Eco_Icons_einzeln_FR_03

Dans le processus de combustion nécessaire à la production de clinker, on utilise dans la mesure du possible des combustibles alternatifs, comme des déchets de matière plastique, des boues d’épuration séchées, des huiles usagées, des farines animales, des diluants ou de vieux pneus. Ces déchets sont intégralement éliminés, ce qui évite un traitement complexe et la mise en décharges de cendres ou de résidus, constituant ainsi une atteinte à l’environnement. De précieuses ressources naturelles demeurent préservées, puisqu’on évite ainsi les atteintes dues à l’élimination, au traitement et au transport de ces résidus. De plus, des circuits énergétiques fermés permettent de récupérer la chaleur, de produire de l’énergie et de réduire d’autant plus les besoins
en combustibles.

JAM_Web_Eco_Icons_einzeln_FR_04

L’extraction du calcaire et des autres matières premières implique l’ouverture de carrières qui altèrent passagèrement l’aspect des milieux naturels. Mais, au fur et à mesure des extractions, ces milieux font constamment l’objet de mesures de végétalisation et de renaturation. Jura Cement crée ainsi des niches écologiques, dans lesquelles une multitude d’espèces animales et végétales rares trouvent un biotope favorable, ce qui contribue considérablement à la biodiversité: un bon moyen, dans les petites choses comme dans les grandes, d’agir de manière responsable en faveur de notre cadre de vie en Suisse.

JuraEco_Imagebroschuere_FR_130924_RGBJuraEco_Imagebroschuere_FR_130924_RGB
JuraEco_Datenblatt_FR_130924_RGBJuraEco_Datenblatt_FR_130924_RGB
JuraEco_Poster_A2_FR_130927_RGBJuraEco_Poster_A2_FR_130927_RGB
Cedric Zubler

Cédric Zubler

Commercial Manager Cement

Juracime SA

Talstrasse 13

5103 Wildegg

062 838 05 51